Profil de nageur : Aaron Payam Caracciolo

Aaron a commencé l’entraînement de natation en 2009. Il s’entraînait alors plus ou moins sérieusement au YMCA local, en essayant de trouver par lui-même comment arriver à faire un entraînement efficace. Après un certain temps, d’autres nageurs l’ont remarqué et l’ont invité à se joindre à leur équipe de maîtres nageurs. C’était en 2014, et Aaron nage avec la Trillium Y Masters Swim Team depuis.

Aaron a toujours été une personne active, même si les membres de sa famille ne sont pas très sportifs. Il s’est déjà entraîné sérieusement en athlétisme, mais une blessure l’a forcé à arrêter et à essayer d’autres activités. Pendant sa réadaptation, il a commencé à nager, et c’est ce qui lui a permis de découvrir la natation et à quel point il aimait ce sport. L’athlétisme a longtemps fait partie de sa vie, mais les blessures en ont fait la pratique de plus en plus difficile. Il a dû diminuer les entraînements, puis les arrêter. Cependant, il ne s’ennuie pas de son ancien sport : la sensation de se retrouver dans l’eau, le fait qu’il s’agisse d’un sport sans impact et que l’on puisse nager toute sa vie étaient des raisons suffisantes pour qu’Aaron en fasse sa nouvelle passion.

Aaron explique que dans une piscine, il se sent différent. Il doit rester concentré et penser à sa technique, et il aime relever ce défi. Il sent qu’il ne fait qu’un avec l’eau qui l’entoure et il ressent les bienfaits de la natation dans tout son corps. Même s’il se dit lui-même quelqu’un d’introverti, Aaron est toujours très positif et énergique en entraînement, et ses coéquipiers le décrivent comme quelqu’un d’agréable à côtoyer.

Avant de s’installer à Toronto, Aaron a vécu et a voyagé à travers le monde. Ses grands-parents viennent d’Iran, mais il a grandi principalement en Nouvelle-Zélande et à Toronto. Il a aussi vécu à Monaco, où il a fait ses études secondaires, et a voyagé en Europe, en Asie, ainsi qu’au Canada et aux États-Unis. Il a de la famille à Montréal, où il a vécu un temps avant de retourner à Toronto. Même si son endroit préféré parmi tous ses voyages est en Nouvelle-Zélande, Aaron a décidé de revenir vivre à Toronto pour être près de sa famille, et, car pour lui, c’est l’endroit où il se sent le plus chez lui. Après avoir vu tant de villes différentes, il ne pourrait s’imaginer vivre ailleurs.

En dehors de la piscine, Aaron a étudié en biochimie et en pharmaceutique à l’Université de Windsor et il travaille pour une compagnie d’assurance. Lorsqu’il n’est pas au travail ou à l’entraînement, Aaron aime jouer de la musique. Il a déjà joué dans la fanfare de son école au primaire et a appris à jouer plusieurs instruments, dont le piano, qu’il pratique encore. Son implication dans la musique a éveillé en lui le désir de performer, et il met aujourd’hui les mêmes efforts et la même énergie en natation. Même lorsqu’il ne nage que pour le plaisir, son côté compétitif reprend le dessus, et il aime transformer toute situation en course.


Est-ce que vous ou une connaissance voulez partager votre histoire de natation? Nouveaux nageurs, vétérans, compétiteurs ou nageurs récréatifs, envoyez votre histoire à doughannum@mastersswimming.ca; peut-être verrez-vous votre histoire publiée sur ce blog au cours des prochaines semaines!

Comments are closed.