L’incroyable parcours du nageur Wayne Strach

J’ai commencé à faire de la natation de compétition avec un club à Stettler, en Alberta, à l’âge de 13 ans en 1968. En 1972, je me suis qualifié pour les nationaux (essais olympiques) et j’ai décidé de prendre ma retraite de la compétition pendant cette année, beaucoup trop tôt. J’ai ensuite commencé à nager en eau libre dans les lacs, rivières, océans, jusque dans la mer de Beaufort dans l’Arctique. Ma plus longue nage s’étendait sur 456 km le long de la rivière de la Paix, en 1990, et a duré 14 jours. Je m’entraîne depuis 2 ans avec le Edmonton Masters Swim Club et j’ai été pendant 1 an avec le Qualicum Beach Swim Club, sur l’île de Vancouver, en 1996. L’an dernier, le 21 août, j’ai effectué la traversée de la Manche à la nage, devenant ainsi le plus vieux Canadien à l’avoir complétée. La plupart de mes entraînements pour la traversée de la Manche et du lac Okanagan ont été au Leduc Recreation Center, à Leduc, en Alberta, où je demeure.

Pour mon prochain défi, je prévois de traverser le lac Okanagan à la nage de Vernon à Penticton, ensuite vers Naramata, puis de retraverser vers Penticton pour compléter un parcours de 135 km. Si j’arrive à maintenir mon rythme d’eau libre, je pourrais le compléter en moins de 42 heures. Cependant, les nages en eau libre ne vont souvent pas comme prévu (température, vent, vagues, alimentation, trajectoire hésitante, etc.), j’estime donc avoir besoin de 50-55 heures de nage en continu pour terminer. J’ai enregistré cette nage avec la World Open Water Swimming Association (WOWSA), je vais donc me conformer aux règles de nage en eau libre sans assistance; je n’aurai donc pas de combinaison humide, pas de dispositif de flottaison pour m’alimenter ou aucune autre raison, je ne toucherai pas le bateau d’accompagnement, etc. Mon équipe de soutien pourra me nourrir selon certaines restrictions, et je prévois consommer environ 300 calories toutes les heures. Mon alimentation sera surtout sous forme de gel, de barres d’énergie, des boissons nutritives et un peu de nourriture normale. Je brûlerai probablement autour de 600 calories par heure, tout dépendant de la température de l’eau, je devrais donc perdre environ 20-25 livres lors de cette nage. Le plus long parcours à la nage sans assistance reconnu par la WOWSA est de 126 km et a été effectué par une Australienne, Chloe McCardel, dans les Bahamas. Ma traversée du lac Okanagan sera une tentative de record du monde. Je n’ai pas vraiment de façon de mesurer l’état de mon corps et de mon esprit après plus de 40 heures de nage en continu, je ne sais donc pas à quoi m’attendre, mais j’ai l’intention de compléter le parcours de 135 km.

Je me dois de dire que ce genre d’effort ne se fait pas seul. Cette nage ne pourrait avoir lieu sans l’aide de plusieurs bénévoles. Ça ne sera pas ma course, mais la nôtre.

Merci de votre intérêt,

Wayne Strach

Pour en savoir plus sur le projet de Wayne (en anglais seulement) :
http://edmontonjournal.com/news/local-news/leduc-man-61-is-planning-to-attempt-to-break-the-world-record-for-longest-continuous-swim
http://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/leduc-man-attempts-to-break-open-water-swimming-record-1.3684316

Comments are closed.