Ce document a été préparé par la commission de développement de l'entrainement de Maitres Nageurs du Canada. Nous le partageons avec vous dans l'espoir de vous aider et de vous inspirer à en faire la critique et à y apporter vos suggestions pour des additions, des ratures ou des modifications. Ce document ne démontre certainement pas notre intention d'établir un manuel définitif pour les entraineurs de maitres, mais il représente plutôt une tentative de progression vers le développement d'un module pour les entraineurs de maitres, qui compléterait le matériel existant du PNCE. Nous vous prions de suggérer quoi que ce soit qu'il vous semble utile d'inclure.

Nous vous prions d'envoyer toute suggestion à Nigel Kemp.


Les récompenses d'entrainer des maitres

Entrainer un groupe de maitres nageurs est une responsabilité qui offre une récompense unique, bien que difficile. Les adultes sont en général très motivés pour apprendre comment s'améliorer et écoutent avec attention les conseils et les instructions. Ils vont s'entrainer avec zèle à mettre vos suggestions à l'épreuve sans nécessiter de surveillance constante. Très reconnaissants de toute assistance que vous pouvez leur fournir, vous allez recevoir un constant retour d'information positif concernant vos efforts. Entrainer des adultes vous oblige aussi à vous remettre en question parce qu'ils n'hésitent pas à remettre en question ce qui n'a pas de sens à leurs yeux ou qui ne semble pas s'appliquer à leurs besoins. Ils sont avides d'informations et aiment comprendre les raisons pour lesquelles on leur demande de faire certaines choses. De même, étant eux-mêmes adultes, ils n'attendent pas de vous que vous ayez réponse à tout ! Ce qu'ils apprécient est la sincérité et la volonté de chercher des réponses aux questions sur lesquelles vous butez.

La diversité d'un groupe de maitres typique, en termes d'âge, de capacité, d'expérience et de motivation garanti que l'ingéniosité de l'entraineur sera poussée à son maximum. Ils ont choisi de se joindre à vous et si vous êtes capable de relever le défi de satisfaire leurs besoins divers, ils vous récompenseront avec une constante reconnaissance. Il se peut qu'entrainer des maîtres soit le défi le plus gratifiant que vous, en tant qu'entraineur puissiez relever.

L'étiquette d'entrainement

Assurez-vous que tous vos nageurs connaissent toutes les habitudes et les règles de la natation en groupe. Vous devrez être constamment attentif afin de vous assurer qu'il n'y ait pas de collision et que chaque nageur profite au maximum de chaque entrainement. Gardez à l'esprit qu'un manque d'expérience, une mauvaise vision, ou une mobilité réduite dans l'eau ont tous le potentiel de créer des problèmes. Un nageur peut ne pas avoir conscience du fait qu'il/elle créé un problème et il vous faudra intervenir avec diplomatie.

La portée de la natation des maitres

La devise de Maitres Nageurs du Canada est AMUSEMENT, CONDITION PHYSIQUE, AMITIE ET PARTICIPATION et l'entraineur de maitres doit s'assurer que son programme prend en compte tous ces éléments. La compétition est une option excitante mais contrairement aux autres programmes de groupes d'âges, elle n'est pas l'objectif principal pour les maitres. Les maitres arrivent à la piscine avec un large éventail d'objectifs et d'antécédents. Certains viennent uniquement pour maintenir leur condition physique et/ou contrôler leur poids, d'autres viennent pour améliorer leur technique, et d'autres encore viennent principalement pour l'aspect sociable, certains viennent afin d'essayer la compétition, tandis que d'autres sont très compétitifs et orientés vers la compétition.

Les opportunités de participer à des compétitions vont de rencontres locales jusqu'aux championnats provinciaux, nationaux et internationaux. En dehors de certaines rencontres internationales il n'y a pas de norme de temps, et tous les niveaux participent aux mêmes finales arrangées par ordre de temps. Les résultats sont ensuite classés par groupes d'âge de cinq années. Au Canada, la natation des maitres commence officiellement à 18 ans sans limite d'âge après cela. Il existe des records du monde pour la catégorie d'âge de 100 à 104 ans ! Le triathlon et les épreuves en eau libre deviennent de plus en plus populaires et de nombreux maitres nageurs ont l'un de ces deux sports comme objectif principal.

Leurs antécédents varient de l'adulte qui vient juste de surmonter sa peur de l'eau et a appris à nager quelques longueurs, aux anciens nageurs de compétition avec beaucoup d'expérience qui ont passé la plus grande partie de leur vie dans des piscines. Certains sont des parents de nageurs de groupe d'âge qui ont décidé que leurs enfants ne devraient pas être les seuls à s'amuser, tandis que d'autres avec des restrictions physiques ont été envoyés par leur médecin pour des raisons de santé. Ajoutez à ce mélange quelques triathlètes qui ont une forme physique incroyable mais qui ont cependant un grand besoin d'améliorer leurs styles de nage, quelques coureurs blessés qui sont inquiet et veulent poursuivre un entrainement mixte, et l'éventail d'âges typique d'un club de maitres de 20 à 70, 80, ou voire même 90 ans, et l'entraineur se retrouve face au défi incroyable de satisfaire tous ces divers besoins.

L'organisation

Au Canada, la natation des maitres opère sous l'organisation qui en chapeaute plusieurs autres, les Maitres Nageurs du Canada, un corps à responsabilité limitée parallèle à Swim/Natation Canada qui à ce jour offre le lien avec la FINA, le corps responsable des rencontres internationales. L'inscription se fait par l'organisation provinciale de maitres qui est responsable des compétitions locales et provinciales et du développement des clubs.

Caractéristiques physiques et besoins

Il existe sans aucun doute des différences liées au vieillissement chez les athlètes plus âgés, mais le facteur qui passe outre ces différences est le niveau de conditionnement. Les nouveaux participants varieront de beaucoup dans la quantité d'activité physique qu'ils entreprennent régulièrement, ce qui aura un impact beaucoup plus important que leur âge sur leur niveau de départ et le rythme de leur progression. La plupart des maitres ne s'entrainent que deux à trois fois par semaine ce qui limite le rythme de leur développement et l'étendue du conditionnement qu'ils peuvent atteindre. Cependant ceux qui s'entrainent plus souvent que cela cherchent sans doute à atteindre un niveau supérieur de condition physique et/ou de performance et pourront suivre un programme d'un volume et d'une intensité supérieurs en raison de leur niveau de motivation et de l'adaptation à leur entrainement. La littérature actuelle sur l'exercice physique pour les adultes d'un certain âge a tendance à sous estimer de beaucoup le potentiel pour d'excellentes performances à n'importe quel âge. Cependant il y a des aspects du vieillissement qui doivent être pris en compte. Lorsque nous vieillissons la récupération est plus lente et elle doit être programmée avec encore plus grand soin dans un programme de haute intensité. Les blessures aux articulations et aux muscles sont plus probables lorsque la puissance n'a pas été entretenue à un niveau optimal. Bien que de grandes pertes de force et de flexibilité ne soient pas une conséquence inévitable du vieillissement, il est important que ces facteurs soient pris en considération par l'entraineur, étant donné du fait que la majeure partie des nouveaux nageurs n'auront pas consciemment pris soin de ces qualités physiques.

La prévention des blessures doit être une haute priorité. Rien n'est plus décourageant pour un nageur qui participe à ce sport parce qu'il bénéficie à leur santé et au maintien de leur condition physique, que d'être mis sur la touche à cause d'une blessure persistante. L'entraineur doit éduquer les nageurs sur l'importance de développer et de maintenir une flexibilité optimale surtout autour des épaules. Une courte série d'exercices supplémentaires de renforcement des épaules conçus pour le maintien de l'équilibre ainsi que des règles d'étirement appropriées peuvent aider grandement à la prévention de ce problème. Les nageurs devront être instruits de l'importance d' « écouter leur corps », d'utiliser de la glace, de se reposer, et de corriger des mouvements et des habitudes d'entrainement qui ont le potentiel d'être nuisibles. De nombreux adultes sont réticents à se plaindre ou à admettre qu'ils ont un problème, et ne se rendent pas compte qu'une intervention rapide est la clé qui peut empêcher un petit problème de devenir un problème chronique. Il faut aussi leur dire que le processus de récupération (après une blessure) a tendance à être plus long chez les athlètes plus âgés. De plus l'entraineur doit être mis au courant de tout l'historique de blessure ou de problème médical qui puisse prédisposer l'athlète à des blessures.

L'entrainement de haute intensité des athlètes d'élite est surveillé de plus en plus près, avec des réponses qui sont suivies avec beaucoup d'attention afin de trouver les quantités optimales et d'éviter le surentrainement. L'entraineur de maitres doit être sûr que les athlètes sont physiquement prêts à commencer un travail de haute intensité, et doit s'assurer que ceux qui dépassent les trois entrainements par semaine en moyenne savent qu'ils doivent maintenir un équilibre entre l'entrainement et un temps de récupération approprié. En raison des antécédents très différents des nageurs à leur arrivée, de leurs différents niveaux de condition physique et de leurs limites physiques, vous devrez leur apprendre à comprendre l'importance de la surveillance de leur réponse aux entrainements et de partager cette information avec vous. Si vous expliquez les principes de base de l'entrainement, la logique de votre plan saisonnier, les symptômes du surentrainement, les signes précurseurs de blessures, ils seront plus capables de le faire.

Des limites de flexibilité ou de portée de mouvement et des singularités de flottabilité demandent souvent de l'entraineur qu'il adopte une approche individuelle dans le développement de nage. Un entraineur qui a une bonne compréhension des principes de propulsion sera capable d'instruire un mouvement de nage adapté sur mesure à la personne individuelle, plutôt que d'essayer de copier des descriptions de manuels de nage.

En résumé, l'entraineur de maitres devra connaitre et savoir s'adapter à

  • Une portée de mouvements limitée
  • Des manques de puissance
  • Des blessures/faiblesses passées
  • Une récupération d'entrainement prolongée
  • Un temps de rééducation prolongé
  • Un large éventail de niveaux de condition physique de départ
  • Des conditions médicales préexistantes, y compris la grossesse
  • Des limites de flottabilité
  • Un antécédent/expérience passés dans le sport et l'entrainement

Les caractéristiques psychologiques et les besoins

Les maitres aiment comprendre la raison pour laquelle on leur demande de faire certaines choses, l'entraineur doit donc leur fournir des explications plus complètes sur les techniques et les méthodes d'entrainement qu'il ne le ferait à un groupe de nageurs plus jeunes. Ne commettez pas l'erreur de croire qu'ils comprennent les principes d'entrainement et de préparation aux compétitions. Ils se sentiront personnellement impliqués dans leur développement et beaucoup plus réceptifs si vous leur expliquez la logique selon laquelle vous leur demandez de faire certaines choses. Bien que les adultes se sentent stimulés et aiment apprendre de nouvelles techniques, certains d'entre eux bénéficient d'un mot qui les rassurera quant au fait qu'ils sont encore capables d'apprendre de nouvelles choses. La reconnaissance et le renforcement de leur progrès sont importants à n'importe quel âge, mais ils sont d'autant plus essentiels pour ceux qui manquent de confiance en leur capacité à apprendre de nouvelles choses en raison de leur âge. Les informer de la remarquable réussite d'autres athlètes âgés les aide aussi. En raison de la diversité de votre groupe, il est particulièrement important d'utiliser une large gamme d'approche d'enseignement (verbale, écrite, visuelle). Voyez les sections suivantes.

Les bénéfices de réduction du stress et les relations d'amitié qui découlent de la participation à un groupe de maitres équivalent souvent, ou dépassent les gains physiques perçus, l'entraineur doit donc s'assurer de garder une atmosphère discrète mais dynamique et amusante. Le développement de liens d'amitié solides et le sentiment d'appartenir à une équipe grâce à des réunions en dehors de la piscine et des activités sociales est une partie importante de la plupart des clubs de maitres. Les nageurs doivent se sentir être une part importante du groupe quelles que soient leurs performances en natation. Les écouter partager leur expertise dans d'autres domaines est une très bonne manière d'y parvenir.

Gardez à l'esprit que le slogan de MNC est AMUSEMENT, CONDITION PHYSIQUE, AMITIE et PARTICIPATION lorsque vous développerez l'objectif de votre équipe.

La motivation et les objectifs à fixer

Comme nous l'avons mentionné plus haut, la raison pour laquelle une personne participe à la natation des maitres varient grandement. En essayant de satisfaire ces besoins divers, l'entraineur doit garder à l'esprit que ces athlètes sont des adultes qui ont beaucoup d'autres obligations qui leur prennent du temps et de l'énergie. Cependant ils participent de leur plein gré, ce qui implique que leur motivation est interne plutôt qu'externe. Un style d'entrainement qui est démocratique plutôt qu'autocratique, ou décontracté sera sans aucun doute le plus efficace. Un retour d'information constant et des encouragements sont essentiels.

Bien qu'ils aient leurs propres objectifs et priorités, l'entraineur peut leur offrir une assistance très appréciée en exprimant leurs objectifs d'une manière qui prête à l'évaluation. Un questionnaire ou un formulaire d'objectifs à se fixer distribué en début de saison peuvent aider les nageurs de manière incalculable à développer un objectif et à maintenir leur motivation. Cela permettra à l'entraineur de développer un programme qui répond aux besoins des nageurs ainsi qu'à leurs désirs, tout en offrant des mécanismes pratiques de contrôle.

Si un nageur commence à manquer plusieurs entrainements l'entraineur devrait essayer de comprendre pourquoi. Le nageur appréciera cette démonstration d'inquiétude, et dans certains cas cela pourra offrir une chance d'intervenir. Si la maladie ou d'autres obligations ont interrompu l'entrainement le nageur peut avoir besoin d'un petit coup de main pour rétablir sa routine. Si le nageur n'est pas satisfait de certains aspects de votre programme ou de ses progrès, vous pourrez en discuter avec lui/elle et peut-être arriver à un nouvel objectif et une nouvelle approche mutuellement acceptés.

Bien que les adultes soient en général meilleur à visualiser une vision holistique, à long terme que des enfants, l'entraineur ne doit pas imaginer une expérience passée à se fixer des objectifs, mais doit être prêt à apporter des conseils considérables dans l'établissement de buts raisonnables avec une bonne garantie de succès mesurable. L'entraineur peut informer les nageurs que leurs objectifs peuvent comprendre de nombreuses facettes autres que de battre un temps, tels que le maintien de leur condition physique, un savoir faire, ainsi que d'autres éléments psychologiques et d'amitié. L'entraineur peut alors guider l'expression de ces objectifs divers de telle sorte qu'ils se prêtent à l'évaluation de leurs progrès.

Les espérances du nageur devraient être mesurées. Le nageur et l'entraineur devraient s'accorder sur l'attente et l'outil de mesure.

Exemple :

Esperance : être capable d'effectuer un virage en nage libre.

Mesure : apprendre à effectuer un virage ; faire 5 virages par entrainement la première semaine ; faire 10 virages par entrainement la deuxième semaine, etc.

Etant conscient de la tendance des maitres qui ont peu d'expérience à sous estimer leur aptitude, l'entraineur doit s'assurer que leurs objectifs sont stimulants tout en étant réalistes. Les nageurs doivent être encouragés à se fixer des objectifs de différentes sortes, d'autant plus que la motivation sous-jacente est le maintien de la condition physique et la santé. L'entraineur doit s'assurer qu'il existe un bon amalgame d'objectifs à court terme, moyen terme et long terme qui offrent de nombreuses occasions de réussite positive sur le chemin de la réalisation du projet. Il devrait aussi y avoir des plans de réévaluation et de réajustement au cours de la saison, et d'examen à la fin de la saison. Gardez des rapports sur leurs progrès et encouragez les nageurs à garder un journal personnel.

L'athlète qui a fait de la compétition à un plus jeune âge peut avoir besoin de conseils diplomatiques afin de se fixer des objectifs réalistes, en vue de la perte de performance liée à l'âge, d'une tolérance plus réduite pour les entrainements chargés, et du temps limité dont il dispose pour s'entrainer.

Le processus de se fixer des objectifs pour le nageur servira aussi à l'entraineur à établir ses buts dans son propre programme afin qu'ils correspondent avec les besoins et les désirs des nageurs. Ceci augmentera sans doute la probabilité que les nageurs resteront dans le programme. L'entraineur a aussi la responsabilité de communiquer ses objectifs et ses attentes pour l'équipe et pour chaque individu.

Encourager les membres de l'équipe à partager leur domaine d'expertise bénéficie à chacun et contribue à la solidification de l'équipe. Peut-être avez-vous des recettes nutritionnelles à partager.

Les maitres vous percevront comme une source de conseils et d'inspiration, mais l'énergie et la motivation viennent principalement de l'intérieur. Ils n'auront en général pas besoin, ou ne voudront pas être poussés, et des encouragements et des blagues au cours des entrainements sont généralement plus efficaces. Cependant, il existe de temps en temps un nageur qui apprécie de se faire pousser un bon coup ! Vous devez vraiment connaitre la personne.

Une atmosphère positive, amicale et amusante durant les entrainements semble avoir beaucoup à faire avec le maintien de la motivation pour chaque nageur individuel.

Les adultes, comme les enfants aiment les récompenses et reconnaissent leurs progrès et leur contribution au groupe. La plupart des adultes, ayant développé un sens de l'humour plus mature, aiment un bon mélange de prix irrévérencieux et bêtes en même temps que des remarques plus sérieuses.

Les adultes aiment les défis, et plus encore s'ils participent à leurs formations.

La gestion du temps

La préoccupation majeure de nombreux maitres est de trouver la manière de bénéficier au maximum du peu de temps que la plupart des nageurs ont à consacrer à leur entrainement. Vous pouvez leur être d'une grande aide en les aidants à trouver un équilibre entre leurs espérances et le temps et l'énergie qu'ils peuvent consacrer à leur entrainement étant données toutes leurs autres obligations. Une fois qu'ils ont décidé du degré de leur engagement, il faut leur faire sentir que vous comprenez à quel degré ils s'engagent, et que vous allez les aider de toutes les manières possibles afin qu'ils obtiennent les meilleurs résultats étant donné le temps qu'ils ont investi et les efforts qu'ils ont fournis.

Les nageurs qui n'ont jamais fait de sport en compétition peuvent ne pas se rendre compte des bénéfices d'une semaine structurée. L'entraineur pourra leur en indiquer la valeur et les aider à utiliser au maximum le temps dont ils disposent.

Des horaires d'entrainement flexibles lorsqu'ils sont possibles, offrent un réel avantage et certains nageurs ont besoin ou veulent s'entrainer tous seuls. L'entraineur peut les aider dans cette situation, de manière à ce que leurs entrainements en solitaire contribuent au plan général d'entrainement. L'affichage du plan d'entrainement dans un endroit accessible sera très apprécié par ceux qui ne peuvent pas participer aux entrainements réguliers. L'entraineur doit s'adapter aux circonstances changeantes, en offrant par exemple un nombre d'entrainements pour un nageur qui doit s'absenter pendant une longue période en raison d'un voyage d'affaire.

Le temps consacré à l'entrainement étant généralement limité, les nageurs apprécieront une approche très organisée, sans aucune perte de temps. Ils apprécieront un usage maximum du temps disponible à la piscine et l'entraineur doit trouver des manières créatives d'incorporer d'autres aspects de l'entrainement en dehors de ce temps d'entrainement planifié. Des lors que l'entraineur s'adresse à des adultes, il lui suffira souvent de simplement fournir les informations de base et une structure, et les nageurs choisiront quand (et si) ils veulent en profiter.

Les caractéristiques d'apprentissage

Le développement technique se forme le plus rapidement entre les âges de 8 et 15 ans, mais quel que soit l'âge il est toujours possible d'apprendre de nouvelles techniques bien qu'il puisse être difficile d'atteindre un niveau de maitrise.

Quel que soit leur âge, les nageurs n'apprennent pas tous à la même vitesse, ou même de la même manière. Les entraineurs trouveront des différences considérables dans le degré auquel le sens cinétique s'est développé, en fonction de la capacité individuelle et de son expérience motrice passée. Il est parfois plus simple d'assimiler l'apprentissage de quelque chose de nouveau à une expérience dans un autre domaine. Les habitudes de motricité établies, surtout chez les adultes qui ont fait de la compétition ou les nageurs qui nagent pour maintenir leur condition physique depuis longtemps, peuvent gêner un nouvel apprentissage. Là encore, la patience est essentielle. L'impatience et la détermination des apprenants adultes compensent souvent ces facteurs. Gardez à l'esprit que nous apprenons tous de manière différente et expérimentez avec des approches visuelles, verbales, tactiles et cinétiques.

Les adultes sont souvent capables de se concentrer et de visualiser mieux que les enfants et ceci peut être utilisé à leur avantage grâce à une vive imagerie. L'entraineur devra parfois s'y prendre à plusieurs fois, ou peut-être qu'un autre nageur lui viendra en aide, pour comprendre exactement la meilleure approche pour un nageur donné.

L'entraineur devra profiter de l'expertise, de l'expérience et de la connaissance des nageurs de l'équipe. Beaucoup de clubs comptent des professionnels parmi leurs membres, qui se font une joie de partager leur savoir pour le bénéfice de l'équipe. Si l'apprentissage s'avère plus lent pour les nageurs plus âgés, la patience de l'entraineur est essentielle. La répétition et une formation technique constructive seront récompensées au bout du compte. La volonté d'essayer et le sens de l'humour offre une ample compensation à la frustration d'un apprentissage plus lent. Les concepts de développement technique n'ont aucun rapport avec l'âge. Cependant, les nageurs plus âgés peuvent être moins flexibles des épaules et des chevilles, un compromis doit donc faire partie du plan d'entrainement. Les livres d'études techniques auront souvent besoin d'être modifiés afin d'accommoder leurs limites anatomiques.

Les méthodes d'enseignement/Les style d'entrainement

L'amusement, l'humour et des instructions claires sont la clé. Les séries ne doivent pas être tellement simples qu'elles ennuient les nageurs, mais elles ne doivent pas non plus être inutilement complexes. L'entraineur doit apprendre à connaitre tous les nageurs et doit développer une relation qui permet à tous de se relaxer et d'apprécier le temps passé ensemble. Le développement d'une atmosphère de respect mutuel améliorera de beaucoup l'efficacité de l'entrainement. Faites attention à ne pas surentrainer, utilisez vos interventions sur la technique de nage avec modération, et gardez vos séries variées sans être trop compliquées. Cependant les maitres apprécient généralement de comprendre la logique des instructions qui leur sont données. C'est une bonne idée de planifier des entrainements mensuels portant uniquement sur la technique de nage, de manière à ce que la correction de nage soit intégrée dans le programme. Ils attendent une approche très cultivée de leur technique et de leur entrainement et apprécieront un entraineur innovateur et qui accepte de s'adapter et d'apprendre d'eux et avec eux.

Profitez pleinement de leur volonté et de leur capacité à s'exercer d'eux même à une nouvelle technique. Les adultes sont beaucoup plus capables que les enfants d'adapter un entrainement à leurs propres besoins. Encouragez-les à le faire en vous assurant qu'ils comprennent le but d'origine de chaque élément et que la modification ne perturbe pas le plan d'entrainement pour les autres nageurs.

Alors qu'un style d'entrainement autocratique est souvent efficace avec les groupes d'âge, il a peu de chances de marcher avec un groupe d'adultes. Les adultes ont rarement besoin d'être poussés, et préfèrent être encouragés et cajolés. Encouragez librement l'expérimentation avec diverses approches. Les nageurs et vous-mêmes bénéficierez et apprendrez quelque chose grâce à cette approche créative.

Les nageurs adultes apprécient de recevoir des informations en rapport à leur santé, et condition physique au delà des confins de l'entrainement en piscine. Prenez en considération l'idée d'amener des experts en nutrition, en étirements appropriés, en prévention de blessure et rééducation, psychologie du sport, développement de puissance, et entrainements mixtes. Non seulement la majeure partie de l'équipe appréciera cette information, mais la conscience de votre programme dans la communauté sera accrue.

La communication

La communication doit se faire dans un style adapté à un groupe d'adultes avec les questions à prendre en considération que nous avons déjà nommées. Assurez-vous qu'ils comprennent votre terminologie dans la mesure où nombre d'entre eux n'ont pas de passé de compétition. Les adultes apprécient en général l'explication de chaque nage et la spécificité de l'entrainement, soyez donc bref et allez droit au but parce qu'ils ne veulent pas perdre de leur précieux temps d'entrainement. Certains ne ressentent pas du tout le besoin de tout comprendre. Ils viennent pour se relaxer et ne pas réfléchir et sont tout à fait contents de suivre des instructions sans élaboration. Si possible arrangez-vous pour avoir une discussion technique détaillée après les entrainements. Ceux qui sont vraiment intéressés par les détails techniques de l'entrainement apprécient en général beaucoup les conseils informatifs.

Certains nageurs peuvent vraiment remettre en question vos décisions d'entrainement, surtout s'ils ont un passé de compétition, ce qui peut être particulièrement difficile pour un jeune entraineur. Leurs « connaissances » sont souvent dépassées, ce qui requière une grande diplomatie de la part de l'entraineur. Cependant, si vous en discutez ensemble et qu'ils s'aperçoivent de votre connaissance et de vos antécédents, ils changent en général d'attitude. Il se peut que vous trouviez que ces remises en question occasionnelles de vos entrainements vous fassent réajuster et modifier votre approche au profit de tous. Les adultes vous donneront beaucoup de retour d'information sur la situation si vous les encouragez à le faire. Soyez ouvert à de nouvelles idées et une nouvelle approche, respectez-les et montrez votre appréciation pour leur contribution. Encouragez les expérimentations du moment qu'elles sont sûres. Votre responsabilité principale est de vous assurer que chacun ait l'impression d'être entendu et reçoive un peu d'attention individuelle. Les nageurs ont besoin de s'assurer que vous êtes là pour eux, qu'ils vous intéressent et que vous voulez les aider de toutes les manières possibles à atteindre leurs objectifs.

Le développement de la flexibilité

La flexibilité a tendance à décliner avec l'âge, mais c'est surtout le résultat d'un manque d'usage plutôt que du vieillissement en soi. La flexibilité est un besoin critique pour améliorer l'efficacité de nage et d'éviter les blessures, et la majorité des nageurs doivent être encouragés à travailler afin de l'améliorer et de la maintenir quotidiennement. L'objectif principal pour l'entraineur doit être de s'assurer que les nageurs comprennent les principes et l'importance du développement de la flexibilité et de son maintien.

L'entraineur doit présenter un programme d'étirements de base simple et d'exercices de raffermissement, en insistant sur l'importance d'une technique correcte, et de laisser la responsabilité aux nageurs de continuer d'eux-mêmes. Répétez ce processus plusieurs fois au cours de la saison et rappelez-leur fréquemment l'importance de s'étirer et de se raffermir.

Bien que la plupart des maitres nageurs bénéficient de l'amélioration de la portée de leurs mouvements, surtout dans les épaules et les chevilles, il y aura à l'occasion un nageur qui aura besoin d'augmenter sa stabilité plutôt que sa mobilité. Ce qui démontre une fois de plus autant que possible, le besoin d'individualiser toutes les ordonnances d'entrainement.

Le développement de la puissance

La puissance est une qualité qui a tendance à décliner de manière remarquable avec l'âge, mais il a été documenté que les niveaux de puissance peuvent être maintenus à n'importe quel âge avec un programme de travail de résistance conçu de manière appropriée. La recherche a démontré que des améliorations dramatiques peuvent être obtenues à n'importe quel âge avec un programme de résistance proprement conçu.

Un certain niveau de puissance équilibrée est nécessaire afin d'éviter les blessures et c'est probablement plus essentiel chez les adultes que chez les enfants. Au minimum, les entraineurs de maitres devraient aviser leurs nageurs de simples exercices préventifs pour les épaules afin d'assurer que les rotateurs externes de la région de l'épaule sont en équilibre avec les rotateurs internes qui se renforcent grâce à la natation.

De l'entrainement supplémentaire de puissance peut aider les nageurs à se sentir puissants dans l'eau, à avoir une tonicité du corps en général plus équilibrée, à être mieux à même de gérer le stress des d'entrainements les plus difficiles, et peut-être même à devenir plus rapides. En fait, au vu de la tendance reconnue du déclin de la puissance avec l'âge et du temps limité des entrainements en piscine pour la plupart des maîtres, ce sont de fortes indications que de l'entrainement de puissance supplémentaire puisse bénéficier de manière considérables à la performance, surtout pour les groupes les plus âgés.

Une approche très générale incluant tout le corps dans l'entrainement de puissance est recommandée, surtout au début, avec une accentuation particulière sur le milieu du corps (abdominaux, obliques, bas du dos) et une approche équilibrée des groupes musculaires (biceps/triceps, jarrets/quadriceps). Pour les nageurs, il existe un niveau optimal de puissance qui bien que n'étant pas clairement défini, se trouve bien en dessous des maximums que l'on trouve dans les salles de musculation.

Avec de l'entrainement de flexibilité, il est sans doute plus efficace avec un groupe de maitre de les instruire sur les principes de l'entrainement de puissance, de vous assurer qu'ils ont reçu une claire explication de l'usage de l'équipement, mais de leur laissez la responsabilité de continuer un programme de résistance d'eux-mêmes. Assurez-vous que vous avez bien insisté sur l'importance de séances d'entrainement équilibrées, une position correcte et une technique correcte afin d'obtenir les résultats voulus et d'éviter les blessures, en évitant toute supposition de connaissance précédente.

Le développement d'un système d'énergie

Comme pour l'entrainement de groupe d'âge, il faut prêter attention au développement équilibré de tous les systèmes d'énergie. Le défi extrêmement difficile est d'essayer de convenir à tous les types d'entrainement, avec des nageurs ayant diverses aptitudes et espérances dans le cadre d'un programme typique de trois fois par semaine, et il est clair qu'il faudra faire des compromis.

Tout comme le volume d'entrainement devra varier entre les divers sous-groupes de l'équipe, il en va de même pour l'accentuation sur l'intensité. Une certaine diversité en intensité est souhaitable dans tous les groupes si l'on veut obtenir un développement optimal, mais les proportions peuvent varier. Nous avons tous vu le nageur de longueurs adulte typique, qui nage mile après mile, année après année, au même rythme et dans la même nage, sans amélioration notable. Les bénéfices reconnus pour la santé de ce type de nage à la même allure mis à part, le maitre nageur devrait s'apercevoir d'une amélioration dans sa vitesse et dans son efficacité, ce qui est la raison pour laquelle il/elle aime avoir un entraineur. Etant adultes, vous pouvez attendre des maitres qu'ils surveillent l'intensité de leurs séances d'entrainement et adaptent le plan d'entrainement de base à leur propre niveau de condition physique et à leurs buts, s'ils comprennent les objectifs et l'importance d'une approche variée et en phases de l'intensité. Voyez les appendices pour plus de détails sur les différentes intensités d'entrainement pour l'ATP-CP, les systèmes aérobic et anaérobique en plus de suggestions pour la planification de la saison avec des cycles macro, méso et micro.

Une attention spéciale doit être prêtée aux besoins du corps et de l'esprit de récupérer, étant donné que la récupération ralentit avec l'âge. Les séries anaérobiques doivent être utilisées, mais la récupération qui suit la série/l'entrainement doit être planifiée avec soin. Les séries anaérobiques stressantes ne doivent pas être utilisées toute l'année. La vitesse est un élément qui doit faire partie du programme tout au long de la majeure partie de la saison, mais à petites doses. Lorsque la saison des compétitions approche, un travail de vitesse spécifique peut être programmé dans l'entrainement. Introduisez beaucoup de variété dans le développement aérobic, de nages pures à des intervalles avec peu de temps de repos, jusqu'à de la nage à haute intensité avec un rapport de 1:1. C'est une variation qui au bout du compte va le mieux développer tout le système aérobic. L'entrainement mixte, en fonction du sport et de la saison, peut être un supplément de valeur aux entrainements en piscine.

La planification saisonnière/La périodicité

De manière générale, l'approche la plus sure, comme pour les jeunes dans des équipes en groupes d'âges est de commencer lentement, en construisant la technique et le développement aérobic. Faites attention aux réactions individuelles et à celles du groupe à chaque étape et augmentez les charges en fonction de vos observations plutôt qu'en suivant une formule ou un plan purement théorique.

L'entraineur de maitres peut suivre les mêmes principes généraux dans le développement d'un plan saisonnier que l'entraineur de groupes d'âges, mais il lui sera probablement nécessaire de développer des variations au plan de base pour les sous-groupes au sein de l'équipe, en fonction de sa longueur et de l'engagement des nageurs au cours de la saison et lorsqu'ils souhaitent atteindre un niveau maximum en compétition. La phase de récupération du nageur qui souhaite atteindre un niveau maximum au championnat national va certainement empiéter sur la phase compétitive du triathlète d'été, ce qui implique que même le plan saisonnier doit être individualisé. Certains nageurs d'élite peuvent aussi être des triathlètes ce qui requière un plan multi-périodique.

La meilleure approche est de développer un plan général, puis de concevoir des modifications pour les athlètes qui requièrent une approche plus personnalisée.

La nutrition

Les maitres nageurs n'ont pas besoin d'un régime spécial autre que d'avoir une bonne nutrition de base. Cependant l'entraineur ne doit pas penser que le nageur sait exactement ce que cela veut dire et doit assumer la responsabilité de rendre ce type d'information accessible. En particulier, l'entraineur voudra informer les nageurs sur les casse-croûtes d'avant et d'après entrainement et sur l'hydratation. Inviter un nutritionniste du sport à venir parler au groupe, demander aux nageurs d'analyser leur régime alimentaire, ou d'avoir une réunion « nutrition » après l'entrainement peuvent être utile. Puisque le contrôle du poids est une motivation sous-jacente à la participation de nombreux maitres, l'entraineur peut jouer un rôle important en s'assurant que la composition du corps et les principes de surveillance du poids sont correctement compris.

La technique

L'entraineur de maitres doit accorder une grande importance au développement de l'efficacité de nage. Dans beaucoup de cas, une simple amélioration de la technique de nage créera un gain de vitesse bien supérieur à celui qu'un programme d'entrainement physique seul pourrait apporter. L'entraineur de maitres doit être conscient des limites physiques qui existent telle qu'une restriction de la portée du mouvement, des particularités de flottabilité, des blessures passées ou d'une condition médicale qui puisse empêcher la maitrise d'un mouvement de nage « parfait ».

L'efficacité de mouvement doit être approchée d'un point de vue individuel, ce qui optimisera les changements tout en gardant les principes de base à l'esprit. L'enregistrement vidéo est très productif, étant donné que les maitres adorent voir à quoi ressemblent leurs mouvements, et que nombre d'entre eux non pas un sens cinétique de ce qu'ils font suffisamment développé en raison d'une faible expérience motrice dans leurs antécédents. Un retour d'information positif et un renforcement de la part de l'entraineur est essentiel.

Les maitres nageurs bénéficient grandement d'un travail d'entrainement de godille et de battements. Les nageurs doivent être avertis du fait que les bénéfices se remarquent à long terme et peuvent ne pas être évidents tout de suite. Encouragez-les à persévérer et soyez patient. Les maitres nageurs qui n'ont pas d'antécédent de natation en compétition auront probablement besoin d'une plus grande accentuation sur la meilleure manière de faire la godille et de faire les exercices que les nageurs expérimentés, parce qu'ils n'auront pas un sens du rythme décontracté et une efficacité développés pendant des années passées à nager. Les anciens nageurs de compétition peuvent être en mauvaise forme physique, mais ils semblent ne jamais perdre cette « sensation » pour l'eau et un rythme décontracté. Les néophytes doivent être très patients, dès lors que cette « sensation » et ce rythme décontracté prennent pour la plupart des personnes, du temps à développer.

Il est généralement souhaitable d'encourager les nageurs à travailler dans toutes les quatre nages, puisque cela contribue à un équilibre musculaire qui est désirable et à un développement de la condition physique, mais certains nageurs auront des limitations physiques qui les empêcheront de nager certaines nages, ou préfèreront simplement ne pas nager l'une ou plusieurs d'entre elles. Leurs vœux doivent être respectés. Dans ces cas-la l'entraineur devra ajuster les séances d'entrainement et/ou les séries, afin de permettre à ce nageur de le faire, du moment que cela ne gêne pas les autres nageurs.

L'évaluation et la surveillance de l'entrainement

Il est évident que plus d'information vous réussissez à obtenir sur la réponse à l'entrainement des nageurs, mieux vous pourrez utiliser votre expérience afin de prendre des décisions sur l'entrainement. Choisissez un petit nombre de séries de tests (puissance aérobic, puissance anaérobique et capacité anaérobique) et utilisez-les afin de surveiller les réponses à l'entrainement. Ces tests doivent uniquement être utilisés pour tester et tester à nouveau une personne et non pas pour comparer les nageurs entre eux. Il y a de bon test pour la puissance aérobic qui vous permettent d'établir la vitesse pour l'entrainement aérobic de base dans nombre de différents cadres. Les mesures familières ou les séries de tests peuvent aider les nageurs à reconnaitre leurs progrès. L'évaluation des progrès en vue de l'attente des nageurs doit être un processus continu.

Les adultes ont tendance à être très bons à fixer leurs propres limites d'intensité et de volume, mais certains auront besoin d'une petite pousse dans le dos tandis que d'autres auront besoin d'être retenus. Une fois de plus, la clé est de connaitre les nageurs individuellement. Le programme du PNCE entre dans des détails considérables sur l'analyse des performances. Ce domaine s'applique principalement aux nageurs qui s'entrainent pour une performance maximale lors de rencontres et sont à mêmes de recevoir ces informations. Cependant beaucoup de nageurs adultes qui ne participent pas à des compétitions sont très intéressés à comprendre les éléments d'une bonne performance et apprécieront l'analyse des données telles que les vitesses de mouvements, la distance par mouvement, etc. qu'ils obtiendront à l'entrainement.

La gestion du stress

L'entraineur de maitres doit voir les maitres nageurs comme des adultes responsables qui ont une vie quotidienne qui contient divers degrés de stress, des niveaux de motivation qui fluctuent, et le droit de choisir leur niveau de stress à la piscine. Le meilleur outil de gestion du stress à la disposition d'un entraineur de maitres est un sens de l'humour. Ne prenez pas tout cela trop au sérieux, laissez tomber. A son niveau de base la natation des maitres est un maintien de la condition physique pour la vie, et non pas un combat à la vie, à la mort contre untel et untel à Vancouver.

L'entraineur doit apprendre à sentir et à s'adapter aux hauts niveaux de stress de leurs nageurs. Vous leur enverrez un signal en parlant de sujets sans rapport avec la natation (famille, travail, musique, peu importe). Ne les poussez pas, facilitez un entrainement relaxant et agréable, et soyez flexible dans la conception de votre programme. Maintenez une attention positive sur la réalisation avec succès d'objectifs à court terme.

Les nageurs de compétition, quel que soit leur âge bénéficieront d'apprendre des techniques de relaxation et d'éveil qui les mettront en état d'accomplir des performances optimales. Les techniques de gestion du stress sont bénéfiques non seulement durant les entrainements routiniers, mais aussi à ceux qui font de la compétition. Ceux qui ont participé à des compétitions ou qui pensent le faire comprennent ces expériences de trac d'avant une performance et tout ce que cela implique. Le nageur qui participe à sa première compétition doit être assuré que cette émotion est normale et vous pourrez l'aider en lui offrant des techniques qui l'aideront à affronter son trac. La peur de l'échec ou d'avoir l'air idiot peut être encore plus intense pour un adulte que pour un enfant. Assurez-vous que le nageur comprenne comment les choses se passent lors d'une rencontre, cela pourra calmer une grande partie du stress inutile. Ne présumez pas qu'il a une connaissance antérieure et offrez lui une explication claire et simple de la routine de ce jour. Trouvez un « pote » qui a de l'expérience au néophyte, cela fonctionne à merveille.

Chaque nageur réagit différemment au stress de la compétition. Le rôle de l'entraineur est de reconnaitre ce fait et d'aider le nageur à développer des techniques individuelles qui lui permettront de gérer lui-même son stress.

La prévention et le traitement des blessures

Les chances de se blesser augmentent avec l'âge. Cela est dû en particulier au manque de préparation appropriée dans des domaines tels que la flexibilité et la puissance. L'entraineur doit informer le nageur de l'importance de ces éléments et le guider dans son propre développement. Procurez-lui des plans d'étirements et de puissance efficaces en gestion du temps.

La clé principale afin d'éviter les blessures durant les séances d'entrainement est une introduction graduelle à de plus hauts niveaux de stress lors de l'entrainement. Beaucoup d'adultes sont beaucoup moins patients qu'ils ne le laissent paraitre. Nombre d'entre eux sont impatients de commencer à sentir leur c?ur battre violement et c'est à ce moment-là qu'un corps vieillissant se blesse. L'entraineur de maitres doit leur enseigner la théorie d'apprendre à « écouter le corps ». Rappelez-leur qu'ils ont le reste de leur vie pour se mettre en forme et que les trois prochaines semaines ne sont pas vraiment un facteur essentiel au bout du compte, ils doivent donc ralentir, apprécier l'expérience de construire, et d'apprendre à se relaxer et à être patient. Il s'agit d'un maintien de la condition physique pour la vie, avec quelques compétitions très excitantes sur la route juste pour que les choses restent intéressantes. L'entraineur sera aidé dans ce domaine s'il leur apprend la flexibilité et l'entrainement de puissance avec une périodicité adéquate pour le stress de l'entrainement. C'est une bonne idée de développer une communication avec un médecin du sport, un kinésithérapeute et un chiropracteur pour une orientation lorsque l'inévitable blessure aura lieu.

Le processus du vieillissement/La relation avec l'activité physique

Il n'y a plus de débat sur les bénéfices de rester actif tout au long de notre vie. Les bénéfices physiques et mentaux ont été documentés à fond. La société commence à reconnaitre que les niveaux d'activité physique sont beaucoup plus proches de l'état d'esprit (et vice et versa) que de l'âge en soi. Il suffit de voir l'énergie et la vitalité démontrée aux rencontres de maitres par les participants de tous âges. Nous avons tous vu la personne de 60 ans qui arrive à se maintenir au niveau d'effort des jeunes, semaine après semaine sans signe d'affaiblissement, tout en démontrant une forte motivation et une pure joie de participer à cette activité. Nous avons aussi tous vu la personne de 40 ans inactive qui grince, gémit, se plaint et qui de manière générale ne se sent pas bien dans sa peau.

Une motivation positive, une bonne image de soi-même et une appréciation de la vie ne sont pas des caractéristiques liées à l'âge. Le travail de l'entraineur est autant de favoriser le développement de ces attitudes mentales positives que d'améliorer les capacités physiologiques et le savoir faire.

Il faut garder à l'esprit les majeures adaptations de l'entrainement à l'athlète plus âgé qui sont le possible besoin d'un échauffement plus long, des temps de récupération plus lents, une proportion réduite de travail à haute intensité et d'un entrainement stressant. Cependant, rappelez-vous toujours que plutôt que les larges généralisations, une observation proche des réponses individuelles est la clé qui permet de corriger les ajustements d'entrainement.

Nager avec des problèmes médicaux

C'est un domaine dans lequel l'entraineur de maitre devrait s'y connaitre à fond. De nombreux nageurs choisissent un programme de maitres spécifiquement en raison d'un problème médical. La communication de la part des nageurs de leurs limitations est essentielle, et l'entraineur doit savoir exactement comment offrir des options d'entrainement, comment prendre en compte de manière sûre les limites imposées par ces problèmes médicaux, de mêmes qu'être complètement instruit sur les bénéfices positifs de l'exercice pour ces conditions médicales. Une autorisation médicale et une définition des limites sont essentielles.

Il y a beaucoup à apprendre sur les maladies du soi-disant vieillissement, du degré auquel elles sont en fait des maladies du manque d'activité physique et par conséquent, du rôle bénéfique qu'un programme d'activité physique bien conçu peut jouer. L'orientation la plus commune de l'ostéoarthrite comme arthrite d'un « trop grand usage » suffit à apeurer certaines personnes qui pourraient être intéressées, alors qu'une activité physique convenablement progressive est la réponse à beaucoup de ces problèmes.

Bien que n'étant pas un « problème » médical la grossesse est une situation fréquemment rencontrée par l'entraineur de maitres. Bien que l'exercice physique soit recommandé lors d'une grossesse normale et saine, des ajustements sont nécessaires autant en technique qu'en accentuation de l'entrainement. Le nageur a besoin de comprendre comment et pourquoi ses besoins d'entrainement doivent être adaptés, et comme avec d'autres conditions médicales, la participation devrait dépendre d'un accord médical, de conseils et de la précision des limites.

Les aspects légaux de l'entrainement de maitres

Les participants qui n'ont pas été jusqu'à maintenant physiquement actifs, ou qui ont un problème médical peuvent se voir demander de passer une visite médicale auprès d'un médecin qui a été prévenu des exigences approfondies du programme avant de commencer le programme d'entrainement, et qui peut suggérer des limitations spécifiques si nécessaire. L'entraineur a intérêt à passer son brevet de secourisme (first aid) et en particulier à connaitre la réanimation cardio-respiratoire (CPR). L'entraineur de maitres, selon les statistiques devra faire face à plus de situations médicales critiques qu'un entraineur de jeunes. Il doit y avoir une procédure d'urgence en place à chaque entrainement.

En résumé

  • La natation des maitres est une activité amusante, de maintien de la condition physique, d'amitié et de participation
  • Les maitres veulent des conseils éclairés en plus de l'amusement
  • L'entrainement de maitres est l'un des emplois les plus difficiles mais aussi l'un des plus gratifiants qu'un entraineur puisse avoir
  • Les maitres aiment les défis
  • Les maitres aiment comprendre pourquoi on leur demande de faire certaines choses
  • Les maitres sont enthousiasmés d'apprendre quoi que ce soit en rapport avec la condition physique et la santé
  • Les maitres sont reconnaissants des efforts fournis à leur égard
  • Les maitres ont besoin de voir leurs efforts et leur réussite reconnus
  • Les maitres vous remettent en question
  • Les maitres peuvent améliorer leurs performances de manière incroyable grâce au perfectionnement de leur technique
  • Les maitres ne voient pas d'âge limite
  • Les maitres pensent que la communication marche dans les deux sens

Un grand merci à Neil Harvey, Tony Wood, Philippe Gelinas, Marilynn Georgas, Kevin Ross, Bill Westcott et Beth Whittall pour leur aide inestimable.